Les débuts du travail en liberté

La liberté. Qui ne rêve pas d’y avoir accès ? Ici, je parle de liberté dans le sens où le binôme cheval-cavalier évolue sans artifice. Il y a toutefois des nuances à apporter selon si on laisse le cheval libre de ses mouvements, libre de ses pensées, libre de ses choix… C’est également un bonLire la suite « Les débuts du travail en liberté »

Les différents motivateurs dans le R+/R-

Il y a beaucoup de confusions concernant la définition du renforcement positif et du renforcement négatif, notamment quand il s’agit de la « montée en phase » ou de la « pression » . Je m’étais promis de ne pas écrire un pavé mais je me suis encore emportée je pense… En espérant que ça puisse éclaircir les espritsLire la suite « Les différents motivateurs dans le R+/R-« 

Les systèmes émotionnels

Dans son livre The archeology of mind, Jaak Panksepp étudie les neurosciences affectives, autrement dit le « cerveau social » chez les mammifères. Sept circuits émotionnels de base subcorticaux ont été identifiés. Ces circuits sont fonctionnels dès la naissance de l’individu. Lorsqu’ils sont activés, ils suscitent des ressentis et constituent le substrat neural des affects. Ces circuitsLire la suite « Les systèmes émotionnels »

Cheval stressé, quel impact ?

Les raisons pour lesquelles le cheval stresse et les conséquences que cela peut avoir sur le long terme est devenu mon petit combat personnel depuis mon séjour aux Etats-Unis. Nous n’avons pas été éduqué à observer le cheval et à déceler les premiers signaux de stress. Sans mettre tout le monde dans le même panier,Lire la suite « Cheval stressé, quel impact ? »

Fais ce que je dis, pas ce que je fais

Récemment, j’ai été témoin d’une situation plutôt interessante. Une personne douchait son cheval à mon écurie. Le cheval reculait à la douche et la jeune femme lui répétait « Eh arrête de reculer là ! » . Le ton est monté progressivement car le cheval continuait d’effectuer le mouvement. La femme en est venue aux mains pourLire la suite « Fais ce que je dis, pas ce que je fais »