Lire son cheval

Absence de communication

Les chevaux ne répondent pas à tous les stimuli de leur environnement. Cela dépendra du cheval et de la situation, de ce que le cheval a appris tout au long de sa vie et de ce qu’il peut gérer.

Un cheval peut se replier sur lui-même quand un stimulus vient juste d’apparaître dans l’environnement mais il peut aussi se mettre en “shut down mode” sous certaines circonstances ou pendant qu’il fait une activité particulière. Le “shut down mode” n’est pas une réponse directe à un stimulus, c’est une réponse apprise à un ou plusieurs stimuli qu’il n’a pas été capable de gérer dans le passé et qui s’est développé en mécanisme d’adaptation. On parle d’un “shut down mode” quand le cheval ne répond à aucun stimuli de son environnement, qu’il y répond avec difficulté ou bien que sa réponse est décalée dans le temps.

La résignation apprise ou impuissance apprise est le fait qu’un animal apprend à être passif en réponse à une situation stressante. En effet, leurs comportements n’ont aucun effet sur la situation et l’animal ne peut pas fuir la situation stressance, il apprend à etre passif. Si, plus tard, ils rencontrent un evenement stressant dont ils seront capables de s’échapper, ils ne le feront pas. L’impuissance apprise arrive souvent pendant l’inondation, technique de désensibilisation mondialement utilisée : le cheval est bombarbé, ou “inondé” avec le stimulus causant cette peur. Le stimulus est présent tout le temps à son intensité maximale.

L’impuissance apprise n’est pas juste de la passivité, cela a un effet directe sur le fonctionnement du corps. En effet, ça augmente la probabilité de développer des stéréotypies et de rentrer en dépression.

Quelques points sur la dépression chez les chevaux : la maltraitante existe, il suffit d’ouvrir les yeux. Beaucoup de chevaux sont hébergés dans des conditions où ils ne peuvent pas exprimer leur comportement naturel, n’ont pas de contact avec d’autres chevaux, ne sortent pas en pâture. Certains n’ont pas suffisamment d’eau et de nourriture. Certains sont physiquement et mentalement surmener dans leur entrainement. La liste de douloureuses conditions est longues et les chevaux souffrent en silence. On appelle empowerment la liberté de choix et certains chevaux n’ont aucune liberté du tout. Les chevaux vivent le plus souvent dans un environnement totalement controlé par l’Homme. Ils ne choisissent pas ce qu’ils mangent et en quelle quantité, ils ne choisissent pas leurs congénères… Nous pouvons les aider en leur offrant plus de choix dans leur milieu. Qui dit choix, dit contrôle pour eux.

Page 7 : Concrètement, que faire ?

Rejoignez 12 708 autres abonnés

3 commentaires sur « Lire son cheval »

  1. Merci Agathe pour cet article très intéressant !! J’ai une petite question, quand un cheval baille plusieurs fois de suite en peu de temps, les yeux mi clos et mâchouille après s’etre reposé plusieurs minutes, cela ne veut pas forcément dire qu’il vit un moment de stress non ? Merci de ta réponse 🙂

    J'aime

    1. Hello !

      Non. Comme c’est écrit, il doit y avoir un contact direct avec l’objet/la personne concernée. Si ton cheval se repose et n’est attentif à rien d’autre, c’est juste du repos 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :